Laurence Geai | Mossoul jusqu’à la mort 2018-03-08T16:15:43+00:00

Laurence Geai | Mossoul jusqu’à la mort

Après 9 mois de bataille contre l’État Islamique menée par l’armée irakienne appuyée par la coalition internationale, la ville de Mossoul, aux mains de Daesh depuis 3 ans, tombe le 9 juillet 2017. La vieille ville est dévastée. Les civils ont payé un lourd tribut ; on estime à environ 20 000 le nombre de morts et blessés et à plus de 600 000 les déplacés à l’Ouest de la ville.
Ce reportage raconte les dernières semaines de la bataille, son lot de massacres, vengeances et exécutions sommaires. Il raconte l’absurdité humaine.

BIO | Après un diplôme en commerce international et une expérience professionnelle dans le secteur de la mode, elle décide de changer d’orientation et de devenir journaliste. D’abord en télévision où elle réalise plusieurs reportages pour différentes chaînes française. Puis en photo, domaine qu’elle découvre à 27 ans.
Elle effectue ses premiers reportages en 2013 : Centrafrique, Irak, Syrie, Israël-Palestine, Grèce… Des pays où elle se rend à plusieurs reprises. Elle travaille également en France (migration, attentats…). Représentée par l’agence Sipa, Laurence a collaboré régulièrement avec la presse française et internationale (Le Monde, L’Obs, Paris Match, le JDD, La vie, Marianne , Polka, le Washington post, etc.).

ÊTRE FEMME PHOTOGRAPHE
« Je ne pense pas que les photos prises par des femmes photographes diffèrent de celles prises par des hommes ; c’est une question de sensibilité et non de genre. Sur le terrain, je suis persuadée qu’être une femme représente un avantage considérable car cela permet d’approcher plus facilement les autres femmes, même si j’ai aussi expérimenté des gestes déplacés. J’ai par ailleurs été confrontée à plusieurs reprises à des propos sexistes ou dégradants. »

Laurence Geai, Sipa