Florence Levillain | Résidence 2018-03-08T15:34:47+00:00

Florence Levillain | Résidence

Qui sont les habitants à l’année d’Houlgate? Florence Levillain en résidence cherche à mieux connaitre ceux qui font l’activité permanente de la ville, son authenticité. Enfants, jeunes parents, travailleurs ou retraités, figures d’Houlgate, ils restent discrets dans le tumulte de l’été ; ici ils nous racontent la multitude de petites choses, points de vue ou activités qui, par vents et marées, les attachent à cette ville. Un émerveillement quotidien qu’ils partagent pudiquement. Ces portraits un peu mystérieux nous font découvrir par petites touches la diversité de cette ville et la richesse des caractères.

BIO | Florence Levillain explore des territoires variés allant du monde de l’entreprise aux rues des banlieues, en France et à l’étranger. Suite au prix Kodak en 1999 pour son reportage sur les femmes à Rungis, elle débute sa série Planète Mars au bout de votre rue. De 2009 à 2012, elle réalise Parce qu’ils le valent bien, portraits sur les rituels de beauté, projetés aux Rencontres d’Arles en 2012. L’Oréal luxe lui confie une carte blanche sur l’univers des socio-esthéticiennes. En 2014, elle expose à la MEP et au Salon de la photo lors de l’exposition hommage à Sabine Weiss. Dans le cadre du Mois de la photo du Grand Paris 2017 elle expose Bains publics.

ÊTRE FEMME PHOTOGRAPHE
« Force est de constater que comme dans nombre de métiers, il y a beaucoup d’étudiantes en photo douées, beaucoup moins de professionnelles qui en vivent, et quasiment pas de professionnelles mamans. Lors de mon congé maternité, j’ai dû saisir le médiateur de la République pour faire valoir mes droits. J’ai eu gain de cause au bout d’un an de combat. »

Florence Levillain, Signatures