Axelle de Russé | L’Arctique sur des charbons ardents 2018-03-08T17:15:25+00:00

Axelle de Russé | L’Arctique sur des charbons ardents

Situé à 1000 kilomètres du Pôle Nord, Longyearbyen, en Norvège, est le village le plus au nord du monde. Il est devenu la sentinelle du changement climatique. L’Arctique se réchauffe plus vite que n’importe quelle autre région du globe. Ce phénomène a des conséquences catastrophiques : la fonte des glaciers, l’arrivée de nouvelles espèces de poissons, la migration des ours polaires, etc. Les villageois luttent pour faire face à cette réalité nouvelle, à l’image de Leif Magne, le pasteur engagé aux côtés des scientifiques.

BIO | La photojournaliste Axelle de Russé s’intéresse particulièrement aux problématiques liées aux femmes. En 2014, avec le soutien du Cnap, elle suit le quotidien de femmes victimes de violences sexuelles dans l’armée française. Elle travaille sur les avortements clandestins dans plusieurs pays, la place des femmes dans les révolutions arabes ou encore le combat des Saoudiennes pour leur liberté. Son travail a été exposé dans nombre de festivals et galeries, tels Visa pour l’image, Paris Photo ou Artcurial. Elle a reçu le Prix Canon de la Femme Photojournaliste en 2007 pour son travail sur le retour des concubines en Chine. Ses reportages sont régulièrement publiés dans le presse (MarieClaire,Le Figaro magazine, L’Obs, etc.). Elle est représentée par Hans Lucas.

ÊTRE FEMME PHOTOGRAPHE
« Les femmes photographes représentent moins de 15% de la profession. Or, quand je regarde mes consœurs, je vois des talents immenses ; impressionnantes, elles sont capables de se rendre sur tout type de terrain. Leur travail mérite d’être vu et revu. »

Axelle de Russé, Hans Lucas